L'avis de Bruno Goubet, directeur de l'École des Mines d'Alès