Maintenir et développer les services publics et services au public

Le projet de territoire accorde une place particulière à la recherche de l’équilibre territorial et des solidarités entre les différentes entités qui constituent Alès Agglomération (villes, espaces péri-urbains, pôles de centralités, communes rurales). Parmi les facteurs d’équilibre, la répartition des services sur le territoire est importante car elle détermine les conditions d’accès pour un plus grand nombre possible : offre de soins, petite enfance, offre commerciale, services aux personnes et services aux publics…

Les responsables du territoire se sont donnés comme objectif de rapprocher le plus possible les équipements et services des habitants, tout en maintenant le rôle de la ville centre et des pôles de centralité (maillage territorial). La structuration et l’organisation de l’espace autour de pôles urbains constituent une base pour l’accessibilité des services pour tous les habitants du territoire.

Le projet de territoire identifie, autour de la ville centre d’Alès, 3 pôles de centralité secondaire pouvant assurer un accès aux services sur leur propre bassin de vie : Saint Jean du Gard, Anduze, Vézénobres. À partir de cette structuration, il devient possible de situer à une dizaine de kilomètres de chaque habitant, les services d’usage quotidiens ou hebdomadaires et de trouver à Alès des fonctions métropolitaines accessibles aisément aux habitants d’Alès Agglomération et que peu de territoires ruraux équivalents possèdent.

Maintenir et développer les services publics et services aux publics
  • Réaliser un schéma directeur des services pour organiser la répartition équilibrée des services sur le territoire.
  • Créer des points multiservices dans l’espace rural.
  • Aménager des maisons de santé pluri-professionnelles.